EDITORIAL

            SULUNSUKU est une expression en Mooré qui signifie “ombre animée d'une personne”. Elle fait donc référence à l'image en français, d'où son utilisation dans le cadre de ce projet pour incarner le monde de l'image et du son.

 

             Une impérieuse nécessité ! Ainsi peut se résumer la démarche de création de SULUNSUKU. Nul besoin le de démontrer encore. Malgré sa réputation d’une des plaques tournantes du cinéma africain et ses innombrables titres de presse, tant généralistes que spécialisés, le Burkina Faso peine à consacrer une place de choix aux informations exclusivement dédiées au 7e art, ses stars et ses rouages. Pourtant, le public demandeur ne manque pas. Bien au contraire !  

            En couleur, ce bimestriel sera publié sur support papier, en ligne avec une extension sur les réseaux sociaux et un blog déjà existant. Le français et l’anglais seront ses langues. Il va donc apporter aux publics cinéphiles africains et aussi d’ailleurs des nouvelles de leurs cinéastes tous profils confondus et bien plus. En somme, donner l’actualité cinématographique africaine.

 La plateforme SULUNSUKU  est un projet de création d'un magazine en ligne sur le cinéma et l'audiovisuel burkinabè et africain. Il sera composé d'une part :

 

  • des informations axées sur l’actualité des professionnels et structures du cinéma et de l'audiovisuel à travers des rubriques spécifiques, à travers le magazine en ligne Avant-Première.
  • une centralisation des compétences techniques dans le domaine à travers un répertoire des structures de production, des techniciens, des acteurs-comédiens, et écoles de formation.
  • Un volet e-commerce sera également mis en place en partenariat avec des marques de référence dans le cinéma (Sony, Canon...) dans la vente en ligne et location de matériels de l'audiovisuel. Le magazine est en phase de conception et développement.

 

          Le magazine se repartira en huit rubriques. Pour celui qui s'intéresse aux métiers du cinéma, ce sera l’occasion de prendra du plaisir à lire un focus sur une école de cinéma, un institut de cinéma, une institution de financement, ou un fonds  dans la rubrique « Zoom sur.. ». L'étudiant ou le jeune travailleur s’intéressera aux news sur les appels à projets de films, les concours de scénario, casting. À la rubrique « Capter », le cinéphile-lecteur prendra du plaisir cinématographique hors salle. Il en sera de même pour le travailleur du public ou du privé qui, à son heure de pause, prendra plaisir à s'informer sur son acteur préféré, ce qu'il est devenu ou sur quel film il travaille présentement. Il se réjouira de découvrir, au niveau de la rubrique « Vie de star » ou « Éclairage » ces informations capitales dont il a toujours besoin.

           Le magazine est porté par une jeune équipe de passionnés pour le 7e art issue aussi bien du milieu du cinéma que du journalisme. Une double casquette associée à un dynamisme à toute épreuve à même de porter Avant-Première vers une meilleure visibilité des activités cinématographiques africaines.

 

 

Cinématographiquement vôtre !

 

Mamounata Nikièma